[TEST] : God Of War Ascension sur PS3

Grosse sortie de la semaine dernière, vous n’êtes sûrement pas passé à côté de God Of War Ascension. Playstation France m’a fait parvenir un exemplaire (je les remercie au passage) et je vous livre ici mon test, après quelques heures de jeu.

God-Of-War-Ascension

 

Ce nouveau volet s’inscrit dans la continuité des épisodes précédents et reprends les éléments qui ont fait son succès : un beat-them-all sanglant visuellement soigné.

gow1

 

L’histoire démarre avec la libération de Kratos et on retrouve directement ses repères. Il faut démolir tous les ennemis pour faire monter sa jauge de rage et déclencher, lorsque vous aurez acquis des pouvoirs, des combos destructeurs.

 

gow

 

Visuellement, tout est vraiment très propre avec de supers effets de couleurs vraiment éblouissant  lors des combos, avec des effets qui varient en fonction du pouvoir choisi.

 

gow4

 

Le level design est dans la continuité des précédents Opus. C’est joli, assez détaillé mais peu un poil en deçà de GOW 3. Cela il reste bien au dessus de pas mal de jeux.

 

gow2

 

Du point de vue du GamePlay, les commandes sont classiques : il faut marteler carré ou triangle pour faire des combos, charger la zone de rage et déclencher les attaques spéciales avec L3 et R3. Comme dans les précédents volets, les boss ou les monstres plus méchants seront finis en plantant les lames du chaos et en exécutant une combinaison de touches suivant l’ordre affiché à l’écran. Pas de révolution de ce côté, comme pour le processus de collecte d’orbes qui permettent de faire évoluer son personnage (verte pour la récupération de santé, bleu pour  la récupération de magie, rouge pour les armes, oeil de gorgone pour agrandir la jauge de vie, plume de phoénix pour la jauge de magie). Dommage que les combats n’aient pas permis de gagner directement des points pour améliorer la santé/magie (comme pour les armes).

 

gowMulti

 

Un autre point négatif concerne des passages qui ne portent pas réellement de difficulté ni d’intérêt : les glissades freinées par les lames, ou les longues périodes d’escalade ou il faut sauter de point en point… Certaines ont des petites difficultés (lame qui viennent vous trancher) mais elles sont trop longues pour apporter un sentiment autre que de la lassitude.

L’humour de Kratos manque également un peu et venait en contre balance du côté bien gore (même si je ne m’en lasse pas).

GOW Ascension a cependant intégré un nouveau mode multi-joueurs assez intéressant. On peut s’affronter jusqu’à 8 ce qui est plutôt pas mal, même si cela devient assez brouillon et ressemble à un gros cafouillage. Je n’ai pas trop testé ce mode, je ne m’y étendrais pas et je compléterai sûrement ce test une fois ce mode plus testé.

Voici donc le bilan :

  • Univers
  • Bestialité
  • Effets visuels
  • Mode Multi-joueurs

  • Durée de vie
  • Répétitivité
  • Certaines longueurs

Ma note finale est donc de 14/20.

GOW 3 avait placé la barre très haut et le moins que l’on puisse dire, c’est que GOW Ascension reste dans la lignée. Même s’il souffre d’une réalisation un peu en dessous du dernier volet, ce titre reste quand même un très bon opus. On a toujours autant de plaisir à tout casser et à sombrer dans la bestialité.

Je tiens une nouvelle fois à remercier PlayStation France pour cet envoi. Soyez nombreux à faire tourner ce billet (via les boutons juste en dessous), que je puisse recevoir d’autres jeux et vous les proposer en test ici

Pour ceux qui l’aurait raté, je vous remets le trailer du jeu :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.