Voici le Nexus Two !

Voici les premières fuites concernant le prochain téléphone Google : le Nexus Two. Cette fois-ci, il devrait être réalisé par Samsung.

Comme vous pouvez l’observer, il ressemble étrangement au Samsung Galaxy S. Espérons qu’il n’aura pas les lenteurs et le manque de finition du premier (voir les articles à ce sujet dans cette liste).

En faisant un petit tour sur le site de Gizmodo, il semblerait que la configuration de ce prochain téléphone sous Androïd 2.3 (3.0 Gingerbread) soit la même que celle du Galaxy S actuel… La seule différence avec le Nexus One serait pour l’instant l’écran 4″ Super AMOLED ainsi que la caméra en façade. Et oui, Google travaille actuellement sur une application, concurrente à FaceTime et utilisant le protocole de Google Talk.

Nous aurons peut-être la réponse finale le 8 Novembre, lors d’une conférence organisée par Samsung et Google à New York.

So Stay Tuned !

Un gestionnaire de périphériques USB sur un Nexus One

Il est vrai qu’on parle moins de JailBreak sur les téléphones fonctionnant sur Androïd. Cependant, les hackers n’abandonnent pas ce device, bien au contraire. Suite à la sortie de la version 2.2 (nommée Froyo), l’un d’entre eux, Sven Killig, a retroussé ses manches, branché son oscilloscope (ça ne vous rappelle pas un certains GeoHot ?) et a commencé à travailler sur son Nexus One pour y ajouter un gestionnaire de périphériques USB.

Comme vous pourrez le voir dans la vidéo, le code qu’il a produit lui permet d’utiliser un clavier, une caméra, ou un écran (branché via un adaptateur USB–DVI) :

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=3-bLOc1qnMM&color1=0x3a3a3a&color2=0x999999&hl=de_DE&feature=player_embedded&fs=1]

Pour ceux que ca intéresse, voici le lien vers les sources. N’hésitez pas à nous faire un retour.

PS : L’auteur prévoit également un fonctionnement sur la version 2.1 d’Androïd.

Meilleure performances 3D pour l’iPhone Vs Nexus One

Je continue ma série de comparaisons entre le Nexus One et l’iPhone 3GS.
Aujourd’hui, le rendu 3D. J’ai téléchargé quelques jeux pour faire des tests et la conclusion que j’en retire est que le téléphone Google est un peu à la traine par rapport à l’iPhone. Comme je n’ai pas eu le temps de faire des vidéos, voici une que je tire de Nexus FR :

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=t0d5_bH8r4s&color1=0xb1b1b1&color2=0xcfcfcf&hl=fr_FR&feature=player_embedded&fs=1]

Comme vous pouvez le voir, cette vidéo confirme mes impressions, et le résultat s’explique simplement.
Tout d’abord, comme je l’ai expliqué dans mon post précédent, la résolution du Nexus One est bien meilleure que celle de l’iPhone (800×400 contre 480×320). Ceci implique un nombre d’images affichées par seconde en dessous pour le Nexus (en moyenne 30 à 40 images/s contre 60 pour l’iPhone). Ce nombre diminue à 21 images/s lorsque 8 personnages sont affichés simultanément.

Mais aussi, il vient d’une unité de calcul vectoriel (utilisée pour l’affichage des polygones). Cette unité baptisée NEON est exploitée par l’iPhone mais non par le téléphone Androïd. Elle est pourtant bien présente sur le téléphone Google, mais non utilisable pour le moment.

La suite au prochain épisode…

Vous pouvez également retrouver cet article sur iPodTutoFast

Test du Nexus One

Tout d’abord le packaging.

Très sobre, à la manière d’Apple, le contenu est cependant lui plus intéressant : outre le téléphone, vous trouverez également un chargeur secteur, un câble de synchronisation, des écouteurs, mais également un étui de protection avec le logo android…

Déjà premier point en faveur d’Androïd.

Visuellement, le téléphone est très réussi (je vous invite à faire une petite recherche d’image sur Google, pour avoir une idée du rendu, pour ceux qui n’ont jamais vu ce téléphone). J’aime le trackball, qui est assez pratique, même si l’essentiel de la navigation se fait avec les doigts, comme pour un iPhone.

Je précise au passage que la comparaison est faite avec un iPhone 3GS, 32Go. J’ai également eu les versions précédentes d’iPhone, mais autant prendre la plus compétitive pour faire un vrai test.

Une fois le téléphone démarré, on peut rapidement commencer à jouer avec. Un premier point, son écran est plus grand et avec une meilleure résolution que sur un iPhone. Par défaut, un fond d’écran animé est présent sur le springboard et un clic dessus permet d’interagir avec lui. Concernant le tactile, il est un peu moins réactif que le 3GS, mais le rendu est quand même très bon. Avec la dernière MAJ, vous profitez du multitouch et de toutes les fonctionnalités comme sur un iPhone. Je n’ai pas encore eu le temps de me plonger à fond dans le téléphone mais je suis agréablement surpris (pour avoir jouer avec d’autres pseudo tacticle et d’autres HTC). Le multi-tache est un bonheur, la localisation via Maps (équivalent de plan) est plus rapide que sur mon 3GS. La correction d’orthographe est mieux pensée que celle d’apple : l’outil propose différents mots correspondant à la saisie, et non pas un seul mot. Le copier-coller est un peu déroutant au début (si on est habitué à l’iPhone) mais devient plus pratique avec le trackball.

Voici deux photos prises avec le 3GS :

et le Nexus One

Comme vous pouvez le voir, le rendu est un peu meilleur sur le Nexus, qui bénéficie également d’un flash bien pratique et assez puissant pour prendre des photos de nuit.

Je vous ferais prochainement un test de vidéo, pour vous donner une idée.

Pour le premier point négatif, le nexus qui m’a été livré ne contenait un micro SD de 4Go, ceci est peu comparé aux 32Go de l’iPhone. Ensuite, le second point négatif pour moi est le market place (l’équivalent de l’appStore) qui est assez peu fourni, et surtout moins bien pensé que celui d’Apple à mon sens. Il manque des applications de navigation autonome (ou alors je ne les ai pas encore trouvées). D’ailleurs, ceux qui ont des bons pointeurs vers des sites Android, envoyez les moi via Twitter.

Voici mes premiers sentiments, je vous les complèterai avec des vidéos, au fur et à mesure de mes découvertes.

So Stay Tuned !

Vous pouvez également retrouver ce test sur http://ipodtutofast.com